Devriez-vous fabriquer de l’aluminium avec votre système de découpe au plasma?

Devriez-vous fabriquer de l’aluminium avec votre système de découpe au plasma? 2

Une machine de découpe automatisée est un des nombreux outils disponibles sur le marché. Certains outils de fabrication (comme laser ou  jet d’eau) peuvent être idéal pour fabriquer certains matériels. Bien que dans le passé, le coupage au plasma ne soit pas toujours le meilleur choix pour la fabrication de l’aluminium, les systèmes modernes de coupage plasma CNC constituent un moyen rentable et efficace de couper l’aluminium. Grâce à la formation sur les coupeurs de plasma CNC modernes, de plus en plus de personnes réalisent que le plasma peut être un excellent choix pour la fabrication de l’aluminium.

Comme le Fabricator fait remarquer, il y a plusieurs idées préconçues à propos de l’utilisation du plasma pour fabriquer de l’aluminium :

  • Idée préconçue no 1- Aluminium n’est pas un bon candidat pour la découpe au plasma, car le matériel ne peut résister à la flamme ; par exemple, la porosité est évidente sur le bord coupé. En découpant avec de l’air, cela produit un côté poreux avec de l’oxyde d’aluminium. C’est en fait un problème de sélection de gaz ; en prenant le gaz approprié, vous aurez une coupe plus douce.
  • Idée préconçue no. 2—Une plaque d’aluminium coupée au plasma ne fait pas de sens, car la technologie ne peut avoir de haute tolérance. Le plasma a beaucoup changé depuis les cinq dernières années. Les nouveautés dans les systèmes de haute performance au plasma, les tolérances, les épaisseurs et matériaux ont changés. La variation dans l’angle pour l’aluminium est meilleure, même si comparée à de l’acier ou du stainless.
  • Idée préconçue no. 3—Une plaque d’aluminium coupée au plasma laisse dernière beaucoup de dégâts difficiles à nettoyer sur la surface. Si la coupe est faite de façon adéquate, il n’y a rien à nettoyer.
  • Idée préconçue no. 4— Une plaque d’aluminium coupée au laser est plus rentable que de la couper avec le plasma. Les lasers ont leur vitesse par une réaction exothermique lorsqu’ils coupent l’acier. La réaction utilise l’oxygène comme gaz pour assisté la coupe, mais cela amène à des problèmes.  Elle ne peut cependant être utilisée pour le laser, il faut du nitrogène à haute pression. Les vitesses de coupe sont plus lentes et utilisent plus de nitrogène, rendant les coûts d’opération plus élevées. Il y a donc plus de bénéfices à couper au plasma qu’au laser.